Un couple de New York s'est fait servir par erreur une bouteille de 2000 $ après avoir commandé 18 $ de pinot.

Un jeune couple qui a commandé un Pinot Noir à 18 $ chez Balthazar à New York s'est retrouvé à profiter du Mouton Rothschild 1989 coté à 2000 $ suite à une confusion, selon le propriétaire Keith McNally.

Le personnel de Balthazar a versé les deux vins dans des carafes identiques, mais celui contenant le Mouton Rothschild 1989 a été accidentellement envoyé à la table du jeune couple, a déclaré le propriétaire du restaurant new-yorkais, Keith McNally.

Quatre hommes d’affaires de Wall Street à une autre table avaient commandé le Bordeaux First Growth - le vin le plus cher de la liste du restaurant à 2000 $ - mais se sont vu servir le Pinot à 18 $, le moins cher du restaurant, a déclaré McNally sur son compte Instagram.

View this post on Instagram

One night at Balthazar four Wall Street businessmen ordered the restaurant's most expensive red wine: a $2000 bottle of Chateau Mouton Rothschild. One of the two managers transferred the Bordeaux into a decanter at a waiter's station. Simultaneously, a young couple ordered the restaurant's cheapest red wine, a $18 Pinot Noir, which they wanted pouring into a decanter. These two very different wines were now in identical decanters. Mistaking the $18 decanted wine for the $2000 Rothschild, the first manager formally poured the cheap wine to the businessmen. According to the manager, the host considered himself a wine connoisseur, and showing off to his guests, tasted the cheap wine before bursting into raptures about its 'purity'. The young couple who ordered the $18 Pinot Noir were inadvertently served the $2000 Chateau Mouton Rothschild. On taking their first sips of what they believed was cheap wine, they jokingly pretended to be drinking an expensive wine and parodied all the mannerisms of a wine snob. Five minutes later the two managers discovered their error and, horrified, phoned me at home. I rushed to Balthazar. The businessmen's celebratory mood was clearly enhanced by the wine they had mistakenly thought was the restaurant's most expensive. This put me in a dilemma: whether to come clean and admit the manager's mistake, or allow him to continue drinking the cheap wine in blissful ignorance. Taking the latter route would certainly be the easiest. Also the cheapest. It was unthinkable at this point to pull the real Bordeaux from the young couple's table. Besides, they were having too much fun acting out drinking a $2000 bottle of wine. I decided to veer from my normal behaviour, and tell both parties the truth. The Wall St. businessman responded by saying, "I THOUGHT that wasn't a Mouton Rothschild!" The others at the table nodded their heads in servile agreement. The young couple were ecstatic by the restaurant's mistake, and told me it was like the bank making an error in their favour. The trouble was, it was me who was down $2000, not the bank. Both parties left Balthazar happy that night, but the younger of the two left happier.

A post shared by Keith McNally (@keithmcnallynyc) on

Un porte-parole de McNally a précisé que l'incident s'était produit en 2002.

Aucun des convives n'a semblé initialement repérer l'erreur, a déclaré McNally, signalant que le directeur de Balthazar a déclaré dans la nuit que l'hôte du dîner d'affaires avait loué la pureté du vin moins cher.

Le jeune couple a «fait semblant en plaisantant de boire un vin cher», a-t-il déclaré.

Mouton Rothschild 1989 a reçu 97 points par Decanter’s Jane Anson lors d'une dégustation en 2018, et il se classe parmi les meilleurs millésimes du domaine de Pauillac.

Le directeur de Balthazar a réalisé l'erreur au bout de cinq minutes, a déclaré McNally, qui avait été précédemment nommé le «restaurateur qui a inventé le centre-ville» par le New York Times.

Il a dit qu'il s'était précipité au restaurant et avait décidé de se nettoyer, malgré que les deux tables profitent de leur soirée avec les vins qui leur avaient été servis. Il a dit qu'il était «impensable» de retirer le Mouton du couple.

Il a déclaré que l'homme d'affaires avait répondu qu'il pensait que le vin n'était pas un Mouton, tandis que «le jeune couple était ravi de l'erreur du restaurant et m'a dit que c'était comme si la banque faisait une erreur en leur faveur».

McNally a ajouté: «Le problème était que c’était moi qui avais perdu 2 000 $, pas la banque.» Les deux parties ont cependant quitté le restaurant heureux.

Ce n’est pas le seul exemple d’un restaurant qui se trompe sur le vin servi.

Savez-vous à quand remonte la dernière fois qu'une erreur semblable à celle-ci s'est produite?

FR

Télécharge
l'application
maintenant!